inactualités et acribies

loin, proche

2 Février 2020 , Rédigé par pascale

 

 

 

Enruinée dans ses murs petits

Son noir pas de pas-de-porte

Masure devenue belle

De n’être plus qu’un souffle à peine

Sous un trou de toiture et son ombre portée ;

 

Bel l’escabel

Jusques au ciel ennuagé

D’hamadryades ferveurs ;

Grisent la terre

Relèvent le défi

Debout dormant

 (cette orangée arc-boutée tombée à terre, merci)

Les mortes feuilles nées d’ors

et d’impossessibles ombres

 

(Photographie A.B-Février 2020)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Se rue (avec la lenteur qu'il faut) à sa ruine. Merci Pascale.
Répondre
P
Qui sait? ruines un jour, splendeur toujours ? Celles-ci sont nichées hors du monde.<br /> Merci à toi.