inactualités et acribies

Atramentum

23 Décembre 2021 , Rédigé par pascale

 

De mes veines l’encre tombe

gouttes sèches

et troubles.

*

 

une seule étincelle

entre les mots et moi

et brûle ma cervelle

par abrasion.

 

*

ce bouquet de vanille

a un goût de jasmin.

 

*

Pour les orfroiser de spinelles,

les vents et les marées

cousent des grains de sable

aux ourlets de nos vies accourcies.

 

*

 

le froid emplit le monde les yeux le soir les ombres la cendre la pluie le sang la terre la peau le temps les heures et les sons les maisons la lumière le soleil la fenêtre et le feu les yeux la main l’arc et le ciel,

     les mots de ses sanglots.

 

*

 

Devenu singultueux

quand je m’assois

devant le feu,

l’univers —

polissoir de mes songeries

détrousseur de mes joies,

le gueux ailé de mes pensées

mes flammeroles bondissantes

de pointe en pointe

en escarbilles écroulées

noyées enfin dans les cendres lavantes et minérales

de mon être.

 

*

 

Respirare,

ou le temps long des choses à leurs mots.

 

*

Pour ne plus entendre

non plus le frou-frou du monde

pas même son friselis

écrire bouche cousue.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Toujours un régal qui provoque des vibrations à l'âme !!
Répondre
P
Je voulais déposer quelques noèmes au pied du sapin …<br /> Merci pour ta fidélité si précieuse.